Categories
Uncategorized

ma petite fille

ma petite fille
J’ai rencontré enfin la personne de ce site et avec qui je discutais sur un autre site. Cette personne aime se travestir et j’aime les photos qui ma envoyer. Je décide de le rencontrer devant un café. On se parle de nos vies, de nos gouts, de nos fantasmes, bref ca clique. On décide de se rencontrer dans une chambre de motel. Je prends une chambre pour deux nuits. Le jour arrive, je me rend au motel, installe mes affaires et attends. Ca cogne, j’ouvre et il est la, pognée de main, il m’embrasse sur la joue, j’ai des frissons. il a une grosse valise, il me demande d’aller a la salle de bain pour se préparer. Je m’assied a l’ordi pour voir des vidéos de cul. au bout d’une vingtaine de minutes, sort de la salle de bain une magnifique jeune fille, souliers plat, bas mi-jambes blanc, robe jaune et blanc avec frou-frou, taches de rousseur sur les joues, perruque cheveux blond, lulus et de grosses lunettes noir. J’ai la bouches grande ouverte, je bande, je bave.

– allo, papa

– allo, ma belle fille, tu es tellement belle

– merci

Il, elle s’avance et s’assied sur mes genoux, elle prend ma main et la dépose sur sa cuisse. Une peau douce, si douce, je la caresse sans trop aller plus haut. Elle me fait la bise.

– je t’aime papa

– moi aussi, chérie

Elle se leve et va s’étendre sur le lit,

– vient jouer avec moi

Je me leve et va la rejoindre, je me couche su le coté. Elle me pousse pour que je sois sur le dos. Elle se met a quatre pattes et m’embrasse sur la bouche,

– chérie, qu’est-ce que tu fait, je suis ton pere ?

– papa, quoi ?

– ca ne fait pas

– voyons ca sera notre secret

Elle m’embrasse a nouveau, mais la elle glisse sa langue dans ma bouche, tellement bon. Je lui caresse les joues, la nuque. Sa main passe sur mon torse, sous mon t-shirt, me pince les mamelons. Elle me délaisse la bouche, pour m’enlever le t-shirt pour me sucer les seins.

– chérie je ne sais pas si c’est bien

– papa, j’aimerais tellement connaitre l’amour avec toi, montre moi

Elle défait les boutons de mon pantalon, me le baisse, je n’ai pas de boxer.

– oh tu a une belle queue, je peux y goutter ?

– au point ou on en est rendu

Elle me gobe la bite toute entiere, je bande tellement,

– chérie je vais jouir

Elle redouble de vigueur a me sucer, j’explose. Petite salope, elle avale tout, me leche la bite, elle n’en perd pas une goutte.

– chérie, je pense que papa n’a pas grand chose a te montrer ou a tu appris a sucer comme ca ?

– en regardant tes vidéos

– petite cochonne

– excuse moi

– ce n’est pas gentil de fouiller dans mes affaires, je dois te punir, mets-toi a genoux

Elle se place tel que demander, je me place pareil. Je defait lentement sa petite robe. Bouton par bouton, je ramene le tissus par devant, je baisse la robe. De petits seins apparaisse, je la regarde dans les yeux,

– chérie, comme tu es belle, couche toi

Elle s’étend sur le dos,

– leve tes fesses

Elle obéi, je lui enleve la robe, une belle culotte de fillette rose, je sens ma queue qui leve a nouveau. Je me penche sur elle, pour, a mon tour sucer ses petits seins. Ma langue se promene sur ce petit corps avec une peau lisse et douce. Mes mains se promenent partout, passent sur le tissus de la culotte. Son petit clito prend de l’ampleur, je baisse l’élastique, juste pour libere le gland, ma langue passe dessus.

– papa va te sucer, tu veux ?

– oui, baisse ta petite fille

– oui mais je dois aussi te punir, enleve ta culotte, méchante fille

Elle se met nue, ma queue est toute raide, je gobe sa bite, elle durcit dans ma bouche, je la suce pendant de longues minutes.

– sur le ventre

Elle de belles petites fesses. Une petite claque s’abat sur sa peau, puis une deuxieme, puis une autre.

– papa, excuse moi, je ne recommencerais plus, promis, papa ca me fait mal

– chérie, c’est pour ton bien, je t’aime, tu le sais

Une autre série de claques, je la regarde, de petites larmes coulent sur ses joues.

– chérie ne pleure plus, c’est fini

Je lui donne des becs sur ses fesses chaude, je passe la langue sur sa peau douce. Je passe la main entre les fesses,

– écarte les jambes chérie

J’écarte les fesses, apercois sa rondelle,

– belle rondelle

Je lui leche la rondelle,

– mets-toi a quatre pattes

Je me mouille trois doigts, en glisse un en elle, puis deux et un troisieme.

-seigneur, facile a te pénétrer, tu joue toute seule, tu a des jouets

– je prends ceux de maman

– quoi ?

Une claque frappe sa fesse, mais un peu plus forte que les premieres.

– tu fouille aussi dans les affaires de ta mere, tu es vraiment une méchante fille

Je me mets une capote, lubrifie comme il faut la rondelle. Je me colle le gland a son trou, je place les mains sur ses hanches et je pousse doucement. Ma bite le pénetre lentement, je veux bien sentir son interieur. Je lui caresse le dos, je lui pince légerement les seins. Je commence mes mouvements.

– tu es a moi, chérie, papa t’aime beaucoup, tu es ma petite fille, je me sens si bien en toi

– oui, moi aussi je t’aime, papa, oui je suis a toi, fait de moi ce que tu veux, baisse moi le cul, comme tu fais a maman a la maison

– quoi ?

– ben oui, des fois, quand je ne dors pas, je vous entends faire l’amour et maman te dit “ baise moi le cul, salop “

J’augmente le rythme, je suis sur le point de jouir.
je me retire.

– chérie, mets-toi sur le dos

Je colle ma queue sur la sienne et me masturbe. Une bonne coulée tombe sur sa bite. je me penche et commence a le sucer, tout en lechant ma creme, je sers mes levres sur sa queue.

– papa, je vais éjaculer, je t’aime

J’augmente ma sucion, je sens couler son sperme, hummm que c’est bon, j’avale tout. je la nettoye bien.

– merci ma chérie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *